école publique Victor Hugo La Madeleine - 07.61.04.41.28 / 03.20.55.34.22  -  victorhugo59110@gmail.com





 
SORTIES CULTURELLES


En novembre et décembre 2015, les élèves de Mme Léonard,  Mme Sido, M. Casier, M. Boël et de M. Van Rechem assisteront à une visite suivie d'un atelier de l'exposition consacrée à Marc Chagall au Musée de la Piscine de Roubaix.

La sortie au Louvre Lens de février 2015
des élèves du Cycle 3
Quelques œuvres de l'Antiquité Égyptienne observées, expliquées :

Le pharaon Psammétique II
Pharaon et son administration
Les pharaons étaient les rois de l’Égypte ancienne. Il est la réincarnation du Dieu Horus. Il y en avait généralement deux : un pour la Basse-Égypte et un autre pour la Haute-Égypte. Le pharaon de la Basse-Égypte portait une couronne blanche et celui de la Haute-Égypte une couronne rouge. Il n'y avait jamais de femme au pouvoir avant Hatchepsout qui s'est déguisée en homme. Il possède tout le pays, et tous doivent lui obéir. Il est aussi le chef des armées. Il doit construire un grand palais afin que les dieux l'aident dans son règne. Les pharaons étaient vénérés comme des dieux ! Ils faisaient construire des pyramides pour y placer leur tombeau. Quand les pharaons mouraient, on leur retirait tous leurs organes par le nez principalement. Ensuite on les enveloppait dans des bandelettes de lin pour les momifier. On les emmenait dans la chambre mortuaire de la pyramide qui était remplie de pièges pour empêcher les pilleurs d'y accéder. On enterrait en effet tous ses trésors avec lui.
Rangs de valeur
Les gens étaient classés selon leur métier : les pharaons était respectés de tout le monde, les prêtres étaient les plus nobles, les scribes un peu moins, les serviteurs n'étaient pas dignes de porter des chaussures et les esclaves même pas dignes d'exister pour les pharaons.
La vie quotidienne des paysans et artisans
L'immense majorité des égyptiens est constituée de paysans. Ils cultivent la terre et vivent dans des maisons de boue séchée. Les artisans fabriquent outils, vêtements et objets pour les ateliers royaux et les temples. L'espérance de vie est faible : 30 ans. En effet l'alimentation est peu variée et souvent insuffisante. Les impôts sont lourds et le travail difficile.  


La reine Tiy aux côtés du roi Aménophis III
Couple royal diviniséLa reine Tiy, Grande Epouse Royale d'Aménophis III se tenait à côté du roi dont il ne subsiste que le bras droit. Le couple royal fut sculpté dans un bloc de stéatite, une pierre très tendre, rehaussé d'un émail vert et brillant.


Sekhmet, déesse-lionne
Il s’agit d’une statue offerte par le roi Aménophis III à un temple de Karnak. Elle représente la déesse Sekhmet (littéralement « la puissante »), taillée dans de la diorite, déesse lionne. Elle est représentée par une femme à tête de lionne portant le disque solaire ; de sa bouche de lionne sortent les vents du désert. Elle apporte les maladies, cependant, l'initié peut gagner ses faveurs à condition de vaincre ses propres peurs ; car malgré sa violence, la déesse a le pouvoir de guérison, ce qui l'a consacrée déesse des médecins. Ici, elle est assise sur un trône, les mains posées sur les cuisses. Elle tient la croix Ankh dans la main gauche, symbole de la vie éternelle, avec laquelle elle assure et sauve la vie. Elle a un corps de femme et une tête de lionne. Elle porte une longue tunique moulante jusqu’aux chevilles. Sa tête est couronnée du dt ici représentée .Chaque année, pour conserver l’état apaisé de la déesse et protéger les hommes, notamment lors des changements de cycles naturels (Nouvel An, crue du Nil où la couleur rappelle le sang des hommes massacrés par la déesse, etc …), Pharaon lui fait des offrandes sous forme d’instruments de musique (des sistres), de miroirs, de colliers.


Sarcophage de la dame Tanetmit
Le sarcophage est composé de 3 éléments : une cuve extérieure emboîtée avec un sarcophage intérieur et une enveloppe de momie. Le plus petit (l'enveloppe de momie) contient la momie de la défunte. On y observe des textes et des génies qui assurent sa protection. Sur le sommet de la tête, un scarabée : il incarne le dieu solaire qui renaît tous les matins à l'aube, il est un symbole de renaissance pour les morts. Les sarcophages sont en bois et possèdent un décor très coloré et imitent la forme du mort. Le visage porte une lourde perruque. Ce sarcophage possède un visage doré, l’or étant considéré comme la chair des dieux (leurs os étant en argent). On observe des images de divinités protectrices. Ces formules rituelles  ainsi que les déesses vont aider le défunt à affronter les étapes qui vont assurer sa vie éternelle. De plus si le culte et les offrandes que font les prêtres ou la famille s’arrêtent, Dame Tanemit continuera à être alimentée. A la manière des poupées russes, l'enveloppe de momie 1 est emboîtée dans un cercueil intérieur 2, et l’ensemble dans un cercueil extérieur 3 qui protège l’ensemble.


Porteuse d'offrandes
Cette figurine féminine représente un personnage essentiel dans les croyances funéraires des anciens Egyptiens : il s’agit d’une porteuse d’offrandes chargée de pourvoir éternellement le défunt en denrées alimentaires pour qu’il puisse se sustenter, condition indispensable de sa survie dans l’au-delà. Cette porteuse, vêtue d’une longue robe à bretelle agrémentée d’une résille de perles, tient de la main droite un canard vivant tandis qu’elle soutient de la main gauche une lourde corbeille posée sur sa tête. Sa jambe gauche glissée vers l’avant indique l’attitude de la marche, caractéristique de ces porteuses d’offrandes. 



Troupes de serviteurs funéraires
  Les égyptiens pensaient que après avoir passé les épreuves du tribunal d’Osiris, le défunt avait accès aux champs d’Ialou, sorte de paradis champêtre, … mais où ils devaient réaliser des corvées (comme les travaux des champs) ordonnées par les dieux, afin de fournir les moyens de subsistance, nourriture et boissons, pour vivre éternellement dans cet au-delà. Les rois se faisaient enterrer avec leurs serviteurs sacrifiés, qui travailleraient donc pour eux dans le royaume d’Osiris. Plus tard, des statues du défunt et les hauts fonctionnaires enterrés dans des mastabas à proximité de leur roi, jouent ce rôle. Les textes des sarcophages contiennent des formules qui vont permettre par magie aux statuettes de remplacer le défunt dans les travaux agricoles. Le tombeau comporte 1 oushebti, mais plus tard, le nombre de statuettes dans les tombeaux des rois et des nobles augmente, pour devenir très important. Ce sont dès lors de petites statuettes représentant de petits personnages, qui par magie, vont s’animer et remplacer le défunt pour les travaux dans l’au-delà, dans un paradis de terres cultivables, en devenant ses paysans. Au nombre de 365 (un pour chaque jour de l’année), ils sont accompagnés de 36 inspecteurs ou chefs munis d’un fouet (pour les décades, la semaine comptant 10 jours), 12 autres surveillants pour les mois, et d’un scribe. Les travailleurs portent un « sac à dos » ou un panier pour transporter la terre ou évacuer les sables envahissants, un petit filet, des instruments agricoles, … Un texte, inscrit sur le serviteur, donne le nom et les titres de son propriétaire, complété par une version abrégée du chapitre 6 du Livre des Morts qui précise la fonction de la figurine.


Trousseau d'amulettes d'une momie
Les amulettes retrouvées dans les momies sont des objets destinés à sublimer la métamorphose du défunt et à assurer une protection magique  après sa mort en repoussant les forces maléfiques qui pourraient barrer sa route. Elles sont dispersées entre les bandelettes à des endroits codifiés. Ces amulettes sont associées à des incantations qui peuvent être écrites sur le cercueil, les parois de la tombe. Amulettes et incantations associées au rite de l’ouverture de la bouche, redonnent la parole au mort, et cela lui permet de retrouver toutes ses facultés, protégé pour triompher de tous les obstacles et comparaître devant le tribunal divin présidé par Osiris pour la pesée du cœur. Les amulettes pouvaient aussi représenter différentes parties du corps humain. Elles ont  pour rôle de protéger, dans l’au-delà, ce membre, voire de le remplacer, en cas d’accident. Et d’autres exemples avec des divinités qui transmettent par l’intermédiaire de l’amulette leur pouvoir au défunt : Horus, Hathor, Anubis, Isis, Sekhmet, Amon, Khonsou, Mout, etc … La couleur des amulettes a également une signification :
-le vert  symbolise la renaissance et la croissance.
-le rouge permettait au défunt de poursuivre son existence dans l’au-delà. 
-le blanc promettait fertilité et abondance.      
 L’amulette en forme de scarabée « Kheper », symbole du soleil levant et donc de la renaissance, il incarne la végétation qui croît et reverdit indéfiniment, symbole donc de la renaissance quotidienne. Il est généralement placé sur le cœur. 


L’amulette cœur a les mêmes pouvoirs que celle du scarabée.


L’œil pour signifier l’intégrité du corps du défunt et la réussite de son devenir.


Le pilier en forme de colonne vertébrale d’Osiris qui évoque la stabilité, afin d’aider le mort à se redresser. 


Cette amulette, la ceinture d'Isis plus connue sous "le nœud d’Isis", qui a également un rôle protecteur en toutes circonstances.



La colonne en forme de papyrus, symbole du pouvoir et de l’éternelle jeunesse.


Le dieu Thot qui préside à la pesée du cœur, inventeur de l’écriture et du langage, vient en aide aux scribes.


La grenouille, symbole de la fertilité et de l’abondance.


Le signe de vie ", pour lui insuffler le souffle de vie et la garantie d’une vie heureuse dans l’au-delà.



L’anneau Chen, qui représente le soleil et ce qui l’encerclait c'est-à-dire l’univers, symbole d’éternité, il assure une longue vie dans l’au-delà.



La sortie des CP à Dunkerque. (avril 2014)


Nous sommes partis à Dunkerque pour 2 jours et 1 nuit.

Nous nous sommes levés très tôt pour pouvoir prendre le bus à 7h00 jeudi :

      La maman de Rachel, la maman de Louison et la maman d'Alessio sont venues avec nous.

      Nous sommes arrivés à Dunkerque vers 8h30, nous avons déposé nos bagages à l'auberge de jeunesse puis nous sommes partis aussitôt vers notre première activité : la découverte du bord de mer.

La découverte du bord de mer

 : La classe de M. Casier a travaillé avec Samuel.
La classe de M. Casier a travaillé avec Samuel.
La classe de Mme Planté a travaillé avec Angélique.
 : La classe de Mme Planté a travaillé avec Angélique.
 : Nous avons observé la laisse de mer. Nous avons cherché tout ce que l'on peut trouver sur la plage.
Nous avons observé la laisse de mer. Nous avons cherché tout ce que l'on peut trouver sur la plage.
Nous avons trouvé des coquillages, des couteaux, des algues, des moules, des galets et bien sûr du sable... Mais nous avons aussi trouvé des bouteilles et des bouchons en plastique !
 : Nous avons trouvé des coquillages, des couteaux, des algues, des moules, des galets et bien sûr du sable... Mais nous avons aussi trouvé des bouteilles et des bouchons en plastique !
 : Nous avons découvert un poisson mort : une roussette (c'est un petit requin).
Nous avons découvert un poisson mort : une roussette (c'est un petit requin).
Nous avons trouvé une capsule d'oeuf de raie et plein d'autres choses : des carapaces de crabes, des oeufs d'escargots de mer...
 : Nous avons trouvé une capsule d'oeuf de raie et plein d'autres choses : des carapaces de crabes, des oeufs d'escargots de mer...
 : Nous avons goûté l'eau de mer...
Nous avons goûté l'eau de mer...
C'est salé.... ce n'est pas très bon !!!
 : C'est salé.... ce n'est pas très bon !!!
 : Nous avons dessiné des cartes postales dans le sable. La mer viendra les chercher avec la marée haute.
Nous avons dessiné des cartes postales dans le sable. La mer viendra les chercher avec la marée haute.
Nous avons observé les dunes : ce sont des montagnes de sable.
 : Nous avons observé les dunes : ce sont des montagnes de sable.
 : Nous nous sommes regroupés pour faire un grand jeu.
Nous nous sommes regroupés pour faire un grand jeu.
Nous avons fait une course sauf qu'il fallait imiter le déplacement des animaux.
 : Nous avons fait une course sauf qu'il fallait imiter le déplacement des animaux.

Après le pique-nique, nous avons joué sur la plage.... C'était super ! :














Le musée portuaire

L'après-midi, nous sommes allés au musée portuaire.

Nous avons vu des maquettes de bateaux et les guides nous ont expliqué à quoi ils servaient.
 : C'est un bateau en bois. Il servait à pêcher. Il y a quelques canons pour pouvoir se défendre...
C'est un bateau en bois. Il servait à pêcher. Il y a quelques canons pour pouvoir se défendre...
 : ... contre les pirates qui avaient beaucoup de canons pour pouvoir attaquer les pêcheurs.
... contre les pirates qui avaient beaucoup de canons pour pouvoir attaquer les pêcheurs.
 : C'est la barre. Elle sert à diriger le bateau. Il fallait être deux pour la manipuler.
C'est la barre. Elle sert à diriger le bateau. Il fallait être deux pour la manipuler.
 : C'est un bateau à vapeur.
C'est un bateau à vapeur.
 : Il avançait grâce au charbon.
Il avançait grâce au charbon.
 : C'est un bateau en métal. Il transporte des marchandises.
C'est un bateau en métal. Il transporte des marchandises.













Ensuite, nous avons construit des bateaux en Kaplas. Plus le bateau est grand, plus il y a de mâts































Nous sommes montés sur la Duchesse Anne : un trois-mâts qui est juste en face du musée.



L'auberge de jeunesse

Nous sommes retournés à l'auberge de jeunesse (L'Escale) vers 18h. Nous nous sommes installés. Nous avons mangé. Au menu : pâtes à la bolognaise ou poisson pané, frites et plein de desserts au choix.
Ensuite nous sommes allés nous coucher.
Le lendemain matin, nous avons pris le petit déjeuner tous ensemble avant de repartir.






































Le tournoi d'échecs à Cappelle La Grande

Le vendredi, nous avons passé la journée à Cappelle La Grande où nous avons participé à un tournoi d'échecs. Nous avons joué six parties tout au long de la journée. Entre les parties, nous nous retrouvions dans une salle où l'on pouvait dessiner, lire ou jouer.





































De retour à La Madeleine

Nous avons repris le bus, direction La Madeleine. Beaucoup d'entre nous ont profité du voyage pour faire une petite sieste bien méritée !!!
Nous avons retrouvé nos parents vers 18h.


Les élèves de CP










Assistant de création de site fourni par  Vistaprint